• English
  • Deutch
  • Français
  • Español

Guide de Resistance Chimique


CAS N°
Produit chimique
Gant

GANTS SHIELD SCIENTIFIC - GUIDE DE RESISTANCE CHIMIQUE

Afin d'aider les utilisateurs dans leur évaluation des risques visant à estimer la protection du personnel à l'exposition aux produits chimiques, SHIELD Scientific a mis au point un des guides de résistance chimique les plus complets pour ses gants de protection. Les données peuvent être à la fois sélectionnées soit par leur numéro de CAS, le nom de la substance ou le type de gant de protection chimique. Les tests sont réalisés par des LABORATOIRES D'ANALYSE RENOMMES  (Respirex, STFI et Centexbel) selon la norme EN16523-1: 2015 (Détermination de la résistance des matériaux à la perméation par des produits chimiques - Partie 1 : perméation par un produit chimique liquide dans des conditions de contact continu). Elle remplace la norme EN374-3:2003). Nous souhaitons cependant mettre l'accent sur le fait que tous nos gants de protection sont des gants jetables de faible épaisseur conçus pour une faible protection contre les produits chimiques

La norme EN16523-1: 2015 est la méthode standard en Europe pour estimer la performance de barrière chimique d'un gant EPI. Ainsi, une partie du gant jetable est placée entre deux chambres. Le produit chimique testé est placé d'un côté et un récupérateur de liquide de l'autre. Une pénétration est constatée quand le rythme de perméabilité atteint 1µg/cm²/min et est rapporté en minutes. Le test est réppété 3 fois. Les résultats de chaque test doit être compris dans une fouchette de + ou - 20% par rapport au résultat moyen des 3 gants. La plus petite performance est retenue. Ces les résultats n'entre pas dans ces critères, l'évaluation doit être recommencée. Ce test est un test d'immersion totale et ne peut être représentatif de l'environnement dans lequel les gants jetables sont utilisés. Dans un contexte d'une manipulation normale, l'accident type est la projection accidentelle et les gants de protection sont souvent changés dès qu'une éclaboussure de produit chimique est constatée. Il est également important de garder en mémoire que les tests sont réalisés sur des gants jetables neufs dans des conditions de laboratoire. A cet égard la température de test est de 23°C (=/-1°C). La méthode de test ne prend pas en compte les tensions et pressions auxquelles les gants jetables sont soumis quand ils sont portés. De la même façon, un gant utilisé sera probablement significativement plus chaud qu'un gant neuf et plus la surface chauffée est importante, plus la pénétration du produit chimique sera rapide.

Un élément important supplémentaire est à prendre en compte lors de l'évaluation des propriétés de résistance chimique des gants : la dégradation. Selon la norme EN374-1 :2003, la dégradation concerne « une dététrioration d'une ou plusieurs propriétés d'une composante d'un gant de  protection suite à son entrée en contact avec un produit chimique. Ces changements incluent : l'effritement, le gonflement, la désagrégation, l'érosion, la décoloration, les dimensions, l'apparence, le durcissement, ramollissement, etc... ». Cette résistnace à la dégradation est maintenant mesurable selon la norme EN374-4 (partie 4 : Détermination de la résistance à la dégradation par les produits chimiques). Le nouveau standard repose sur la mesure du changement de la résistance à la perforation  d'un gant suite à un contact continu avec un produit chimique test. Après une heure d'exposition, la dégradation est exprimé en un pourcentage de changement de résistance à la perforation. Pour le moment, cette norme ne précise aucune performance minimale à atteindre tout comme elle n'explicite pas de quelle manière cette mesure de dégradation s'imbrique avec les résultats liés à la pénétration et à la perméation de produits chimiques. L'importance de la dégradation, facteur de diminution des propriétés  de protection d'un gant, est particulièrement pertinente pour les produits chimiques les plus agressifs. Ainsi, une telle évéluation de la dégradation est de nature à devenir une norme obligatoire pour les gants offrant une protection contre le risque chimique.

Nous  faisons notre possible pour donner accès à l'information disponible et à jour la plus vaste possible. Par ailleurs, nous avons choisi de ne pas inclure des données de nature trop spécialisée (ex : test contre différents produits de chimiothérapie). Par conséquent, si vous ne trouvez pas les données d'un test chimique pour un gant de chimiothérapie par exemple, n'hésitez pas, contactez nous.

 

RESPONSABILITE : Les données fournies sont basées sur des gants testés dans des conditions de laboratoire, selon la norme EN374-3 :2003. Les informations ont seulement valeur de conseil et ne pourrait refléter l'application de l'utilisateur. Une évaluation du risque devrait toujours être effectuée par l'acheteur pour estimer la conformité des gants pour une application spécifique.